Barcelone

Le bourreau de Gaudi

Le bourreau de gaudi 

Le bourreau de Gaudi

Aro Sainz de la Maza

(Babel noir) Actes Sud

 

Résumé (extait)

Un corps en flammes est retrouvé pendu au balcon d'un des monuments les plus emblématiques de Barcelone, La Pedrera, d'Antonio Gaudi. Bien mauvaise publicité pour la ville à quelques semaines de la consécration par le pape de la Sagrada Familia. Les services policiers sont aux abois et réintègrent l'électron libre Milo Malart, révoqué par mesure disciplinaire […].

La police est sommée de résoudre l’affaire au plus vite en raison de son retentissement sur l’image de la ville. Mais l’assassin n’a laissé aucune trace, pas la moindre piste. La police fait appel à Milo, un policier qui ne respecte aucune règle, et le met sous la surveillance d’une coéquipière jeune et jolie.

Evidemment les meurtres s’enchaînent. Toutes les victimes sont des notables dont la mort spectaculaire est mise en scène sur les édifices du célèbre architecte Antonio Gaudi. Tous les ingrédients de la série américaine sont réunis. Facile me direz-vous… mais efficace. Et d’ailleurs l’essentiel n’est pas là, car le personnage principal est sans conteste Barcelone.

On m’a offert ce polar catalan de 750 pages, et à la première heure de lecture je me suis dit « aïe, il y aura des nuits blanches ». Impossible de le lâcher.

Complexe et émaillé de multiples rebondissements, ce roman entraîne dans un rythme qui va crescendo jusqu’à la fin. Pour qui a parcouru passionnément la capitale catalane à la découverte de son patrimoine, pour qui comme moi, est fasciné par l’œuvre de Gaudi, ce roman est un pur délice.

C’est un hommage au génie de Gaudi, à sa créativité hors du commun qui a marqué l’art nouveau. On y découvre son approche personnelle qui s'appuie sur la géométrie et le symbolisme, son style organique inspiré par la nature. Barcelone est magnifiquement décrite, sa lumière et sa face obscure aussi, faite de corruption, d’ambition, car pour grandir, parfois la ville a sacrifié ses enfants.

La psychologie des personnages est également travaillée. Milo cache des blessures, il mène sa propre enquête personnelle sur la mort de son neveu qui se révèlera étroitement liée à l'enquête officielle.  

Et que dire du bourreau, cet enfant né des entrailles de la ville ?

L'auteur est né à Barcelone et signe là une véritable déclaration d'amour à sa ville. Barcelone, que je visiterai encore à la lumière de cette lecture palpitante.