Elzevira, roman

Depuis le 4 janvier 2010 et chaque lundi tout au long de l’année,

vous avez eu rendez-vous avec les correspondances d’une sorcière. 

Merci de votre fidélité.

  

Votre sorcière a disparu du site quelques mois, ...pour mieux réapparaître.

 

Convaincu par les encouragements des lectrices, le feuilleton est devenu un roman.

Comme toujours, le manuscrit a dormi sur une étagère.

Les mois ont passé.

Enfin, il est parti chez mon éditeur.

 

Couverture Elzevira

 

 

Se sentir différent

et oser être soi.

 

Résumé

 

Toulouse, le soleil de fin d’été embrase la place du Capitole. Retour d’Agadir, vacances conformes à l’année passée, et à l’année d’avant, et encore à l’année précédente, et même à l’année suivante. Marylou, mariée deux enfants, secrétaire médicale dans une clinique privée, coule des jours à la bienséance admirablement formatée derrière les belles façades de brique rose.

Une éducation façonnée par le doute, une société protégée par les apparences, et la solitude douloureuse de sa différence. Car dans l’intimité de sa salle de bains, Marylou s’adonne à des pratiques occultes héritées de son aïeule. Elle lit dans l’avenir des autres et parfois même dans leur corps comme au travers d’un miroir sans tain.

Si elle ne partage son secret ni avec son mari, ni avec ses meilleures amies, c’est dans les lignes d’un journal qui s’adresse à sa grand-mère morte que notre sorcière exprime avec spontanéité et humour ses émotions et ses petits secrets.

Mais voilà que la disparition mystérieuse de la très discrète Madame Vernon, épouse de son voisin psychiatre, défraye la chronique. Sans parler de l’arrivée d’un trop séduisant radiologue à la clinique.

Ces évènements vont l’aspirer vers de nouveaux chemins, jusqu’au passage ultime à la rencontre d’elle-même.

 

 

Hypnose rouge

 

Hypnose rouge - création Amélie LOUIS